Jeux et documents interactifs sur le ‘Chemin de Fer Clandestin’ (Underground Railroad)

Récompense pour esclave en fuite - 1838 - Library of CongressJ’ai précédemment parlé de Harriet Tubman. Passons désormais plus de temps sur la structure qui va l’aider à mener les esclaves vers la liberté: le ‘chemin de fer clandestin’ (Underground Railroad).

J’ai trouvé des documents et jeux interactifs extrêmement bien faits pour expliquer le contexte historique, les conditions de la fuite des esclaves qui avaient le courage nécessaire pour cette aventure, et comment ils étaient aidés par le chemin de fer clandestin. Le point d’orgue de ces activités est un jeu parcours interactif créé par National Geographic qui a tout bonnement passionné mes filles. Toutes les activités ci-dessous sont en anglais. Mais n’est-ce pas une bonne occasion de faire un projet multi-disciplinaire histoire / anglais?

Le parcours ludique que je propose pour appréhender l’esclavage au XIXème siècle aux États-Unis et le soutien aux fugitifs procuré par le chemin de fer clandestin:

  1. Aborder la chronologie rapide et les chiffres sur l’esclavage aux États-Unis
  2. Présentation interactive Scholastic: Faire la première partie sur la vie d’un esclave sur une plantation
  3. Jeu interactif National Geographic (qui est l’activité centrale)
  4. Résumer ce qu’était le chemin de fer clandestin (définition, chronologie, carte)
  5. Finir la présentation interactive Scholastic
  6. Parler de la musique afro-américaine: ce que les spirituals laissent transparaître de l’expérience des esclaves

Contexte: Chronologie rapide et données sur l’esclavage aux États-Unis

~ Chiffres essentiellement issus du slideshow sur l’esclavage créé par Scholastic ~

Au XVIème siècle, on commence à amener les premiers esclaves d’Afrique. Sur les trois bons siècles qui courirent jusqu’à l’abolition de l’esclavage aux États-Unis, on compte 500 000 Africains vendus aux États-Unis sur au moins 10 millions capturés et transportés vers le continent américain.

  • 1776 Déclaration d’indépendance des États-Unis qui stipule que tous les hommes naissent égaux. À cette époque, on compte environ 500 000 esclaves afro-américains: une personne sur six.
  • 1780-90 Débuts du chemin de fer clandestin avec des initiatives de Quakers.
  • 1804 Tous les états du Nord ont progressivement aboli l’esclavage (en gros entre 1777 et 1804).
  • 1808 L’importation d’esclaves est interdite aux États-Unis, mais l’esclavage demeure légal.
  • 1833 Abolition de l’esclavage dans l’Empire Britannique, incluant le Canada.
  • 1848 Abolition définitive de l’esclavage en France.
  • 1850 Harriet Tubman gagne sa liberté en s’échappant du Maryland.
  • 1850 Le Fugitive Slave Act est voté et permet aux propriétaires d ‘esclaves de poursuivre les esclaves en fuite aussi dans le Nord ainsi que de punir leurs complices. C’est un renforcement d’un Fugitive Slave Act de 1793.
  • 1860 Presque 4 millions d’esclaves vivent dans les états du Sud. 25% des habitants du Sud possèdent des esclaves.
  • 1860-61 11 états du Sud font sécession et forment la Confédération ou États Confédérés d’Amérique (avec un président désigné). 180 000 noirs libres ou esclaves en fuite vont combattre du côté de l’armée du Nord (Union).
  • Avril 1865 Fin de la guerre de sécession avec la victoire du Nord.
  • 18 décembre 1865 Abolition de l’esclavage sur le territoire américain avec le 13ème amendement à la constitution. Presque 4 million d’afro-américains sont libérés de l’esclavage dans les états du Sud.

Chemin de fer clandestin: définition, chronologie, carte

Définition

Le chemin de fer clandestin est le nom donné au réseau d’entraide, d’habitations et à la logistique mise en place pour aider les esclaves à s’enfuir des états esclavagistes vers les états libres et le Canada de la fin du XVIIIème siècle jusqu’à la guerre de Sécession. C’est donc une métaphore (image). Le terme ‘underground railroad’ a été officiellement employé pour la première fois en 1844 et est clairement une référence de l’époque vu que le chemin de fer était en pleine expansion à travers les États-Unis. Cette image renvoie au vocabulaire (comme un code secret) utilisé par les anti-esclavagistes du réseau pour parler des esclaves (la marchandise), des étapes (les gares), des guides (les conducteurs), etc.

Fresque chronologique

chronologie du chemin de fer clandestin / underground railroad par Fergus Brodewich Publiée sur le site de Fergus Bordewich.

Carte des routes majeures du chemin de fer clandestin

Carte du chemin de fer clandestin créée par Michael Siegel Rugers pour le Schomburg Center for Research in Black Culture Publiée sur le site IN MOTION The African-American Migration Experience


Jeu parcours interactif: Chemin de fer clandestin – Voyage vers la liberté (National Geographic)

Jeu interactif Chemin de Fer Clandestin - Voyage vers la liberté - National Geographic Accédez au jeu >>

Soit, je ne vous le cacherai pas: cela se peut que vous peiniez un peu pour installer ce jeu. Cela m’a pris 15 bonnes minutes, mais les problèmes potentiels avec le navigateur sont bien documentés dans le guide de support technique. Et surtout, surtout, cela en vaut la chandelle. Mes trois enfants de 9, 11 et 13 ans sont entrées à fond dans le scénario et la réflexion exigée sur les choix qui leur sont demandé.  À tel point qu’elles ont voulu le refaire quatre fois pour explorer les différentes options sur le chemin qui mène à la liberté…

Le joueur est un esclave en fuite avec son compagnon, Amos. Ils partent du Maryland (tout comme l’avait fait Harriet Tubman). Sur la route, les enfants vont bien rencontrer entre autres Harriet Tubman, mais aussi d’autres abolitionnistes prépondérants:

  • Thomas Garrett
  • William Spill
  • Jermain Wesley Logan
  • Frederick Douglass

Présentation interactive: Chemin de fer clandestin – S’échapper de l’esclavage (Scholastic)

Chemin de fer clandestin - Document interactif S'échapper de l'esclavage - ScholasticAccédez à la découverte interactive >>

Je suggère de suivre cette histoire / présentation interactive en deux étapes:

  • Faire la 1ère partie ‘On the plantation’ juste avant de faire le jeu de National Geographic présenté juste au-dessus.
  • Faire le reste (les trois autres parties: Escape, Reaching safety, Reaching freedom).

N’oubliez pas de profiter des quatre slideshows sur l’esclavage, le chemin de fer clandestin, les abolitionnistes du chemin de fer, et une nouvelle vie en liberté.


Chansons liées au chemin de fer clandestin et à la quête de liberté des esclaves

On ne peut pas parler du destin tragique des esclaves afro-américains et de leurs espoirs d’une vie meilleure sans l’illustrer par les chants qui en ont emergé (les spirituals, le blues) et qui ont influencé toute la musique américaine. J’ai fait une playlist que vous pouvez utiliser ne serait-ce qu’en musique de fond quand les enfants sont sur leurs activités, ou bien étudier plus en profondeur après les activités. Il y a en fait un double language spirituel et codé avec les paroles de ces chansons. Vous pouvez en apprendre plus sur Spirituals (Digital History) et Songs of the Underground Railroad (Harriet Tubman Society).

J’ai inclus cinq chansons:

  • Follow the drinking gourd
  • Go down Moses
  • Steal away
  • Swing low, sweet chariot
  • Wade in the water

Vous en trouverez parfois plusieurs interprétations différentes pour montrer aux jeunes les univers différents qu’on peut créer sur une même base musicale. Aussi, dans le cas de ‘Swing low, sweet chariot’, j’ai mis une version de Elvis Presley pour illustrer la filiation entre le rock et la musique afro-américaine (cette dernière chanson aurait en fait une origine encore plus complexe, bien écrite par un esclave afro-américain, mais esclave dans une tribu amérindienne, les Choctaw).

You may also like...

Follow on Feedly